OMC: Guterres appelle à Genève à une réforme équitable et « durable »

Le secrétaire général de l'ONU demande aux Etats, sans mentionner aucun d'eux, de résoudre ...
OMC: Guterres appelle à Genève à une réforme équitable et « durable »

OMC: Guterres appelle à Genève à une réforme équitable et

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Le secrétaire général de l'ONU demande aux Etats, sans mentionner aucun d'eux, de résoudre les tensions commerciales par le dialogue à l'OMC. Dans un discours inédit vendredi à Genève, Antonio Guterres a appelé à une réforme 'équitable' et 'durable' de l'organisation.

Quelques heures après l'entrée en vigueur des tarifs douaniers américains contre des produits chinois, il a mis en garde contre les effets des divisions entre les Etats-Unis et plusieurs acteurs. 'Un éloignement des accords multilatéraux sera probablement moins favorable aux petits pays en développement', a expliqué le secrétaire général, le premier à s'exprimer devant le conseil général, l'organe le plus élevé de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Les tensions commerciales constituent 'un revers important' pour les Objectifs du développement durable (ODD), selon lui. Un avis partagé par le directeur général de l'OMC Roberto Azevedo.

Et M. Guterres d'appeler à résoudre ces tensions par 'le dialogue multilatéral' et la collaboration pour maintenir un système du commerce mondial non discriminatoire, crucial notamment pour les économies 'les plus vulnérables'. Il a salué les efforts de certains membres pour réformer l'organisation.

'Vous devriez être fiers du rôle' de cette institution qui a contribué à sortir un milliard de personnes de la pauvreté extrême, a-t-il dit devant les Etats. Pour autant, il leur demande de garantir que la réforme que souhaitent la plupart des pays importants soit 'équitable', 'légitime' et 'durable'.

'Nous devons saisir' cette possibilité d'adapter les réglementations aux défis avec une approche 'flexible' et 'innovante', a également affirmé de son côté M. Azevedo. Vendredi à minuit (06h00 en Suisse), l'augmentation de 10 à 25% des droits de douane supplémentaires sur 200 milliards de dollars de biens chinois est entrée en vigueur. La Chine a immédiatement dit qu'elle lancerait des mesures de représailles.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus