Raiffeisen veut lancer des hypothèques pour faibles revenus

Faisant fi des mises en garde de la Banque nationale suisse (BNS), le groupe Raiffeisen réfléchit ...
Raiffeisen veut lancer des hypothèques pour faibles revenus

Raiffeisen veut lancer des hypothèques pour faibles revenus

Photo: Keystone

Faisant fi des mises en garde de la Banque nationale suisse (BNS), le groupe Raiffeisen réfléchit sérieusement à lancer des hypothèques pour les personnes moins bien dotées financièrement. Un produit de ce type sera présenté ces prochaines semaines.

'Nous sommes sur le point de mettre en oeuvre cette idée', a indiqué la porte-parole de Raiffeisen, Cécile Bachmann, interrogée par l'ats. Une offre de ce type sera présentée et lancée au cours des prochaines semaines.

Fort de cette initiative, Raiffeisen met en oeuvre les propos que son directeur général, Patrik Gisel, a à maintes reprises tenus dans la presse depuis septembre. Le patron de groupe bancaire établi à St-Gall plaidait en faveur d'un net assouplissement des critères d'octroi pour les hypothèques afin de faciliter l'accès à la propriété à la classe moyenne.

M. Gisel avait notamment évoqué des crédits hypothécaires destinés aux jeunes familles. Ce projet a toutefois suscité des critiques au sein de la branche, mais aussi du côté des autorités. Très attentive depuis plusieurs années à l'évolution du marché immobilier et hypothécaire, la BNS, tout comme l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) ont plusieurs fois rappelé aux banques de rester inflexibles en matière de critère d'octroi.

Le gendarme des marchés financiers et l'institut d'émission craignent qu'un élargissement supplémentaire de l'offre hypothécaire n'entraîne la création d'une bulle immobilière, et par conséquent puisse compromettre la stabilité financière. UBS avait aussi émis des critiques, un assouplissement des critères d'octroi consistant à 'jouer avec le feu'.

/ATS


Actualisé le