Régions de montagne: promouvoir la régionalisation

Le Groupement suisse pour les régions de montagne (SAB) réclame des mesures pour atténuer les ...
Régions de montagne: promouvoir la régionalisation

Régions de montagne: promouvoir la régionalisation

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Le Groupement suisse pour les régions de montagne (SAB) réclame des mesures pour atténuer les effets à long terme de la crise du coronavirus. Il est nécessaire, selon lui, de repenser la politique économique vers plus de régionalisation.

La crise met en évidence le fait que le modèle d'une économie mondialisée est très vulnérable, dans ce genre de situations, écrit le SAB mardi dans un communiqué. Par conséquent, la politique économique suisse doit davantage miser sur le renforcement des chaînes de production régionales et locales.

Les points forts en sont la santé, le tourisme, la politique régionale, les infrastructures et compétences numériques, l'agriculture et l'économie forestière, les transports, ainsi que les institutions liées à la sécurité.

Soutien au tourisme

Pour le seul secteur touristique, les pertes de chiffre d'affaires s'élèveront à près de 6,4 milliards de francs à la fin de l'année, selon une étude de la HES-SO Valais. Environ 17% des entreprises touristiques vont probablement disparaître. La situation dans le tourisme ne se stabilisera qu'en 2022 au mieux.

Dans ce contexte, le Groupement demande notamment une campagne de promotion extraordinaire du tourisme et le développement de nouvelles offres. Il souhaite aussi que 100 millions de francs soient versés à fonds perdus dans le fonds pour le développement régional pour soutenir des 'projets novateurs'.

Circuits courts et numérique

Le SAB exige également un changement de paradigme: la politique régionale de la Confédération doit renoncer à n'encourager que des projets visant à exporter des biens pour privilégier des projets renforçant les circuits courts et l'économie régionale.

Cette crise démontre par ailleurs l'importance des infrastructures numériques, écrit le SAB en demandant le déploiement rapide des réseaux de fibre optique et de la 5G.

Le Groupement pour les régions de montagne exige par ailleurs des cantons qu'ils revoient leurs planifications hospitalières. A ses yeux, il faut intégrer ces dernières dans un concept global regroupant les capacités d'urgence de l'armée et de la Protection civile.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus