Royaume-Uni: rebond des ventes au détail, dette au plus haut

Les ventes au détail ont fortement rebondi en mai au Royaume-Uni dans la foulée d'un premier ...
Royaume-Uni: rebond des ventes au détail, dette au plus haut

Royaume-Uni: rebond des ventes au détail, dette au plus haut

Photo: KEYSTONE/EPA/ANDY RAIN

Les ventes au détail ont fortement rebondi en mai au Royaume-Uni dans la foulée d'un premier assouplissement du confinement mis en place pour freiner la pandémie de coronavirus, tandis que la dette du pays a dépassé les 100%, une première depuis 1963.

Les ventes au détail ont pris 12% en mai comparé à avril, mois au cours duquel elles avaient enregistré une chute record de plus de 18%, a indiqué vendredi le Bureau des statistiques (ONS).

Elles ont bénéficié d'un tout début de déconfinement à la mi-mai avec notamment la réouverture de certains magasins d'articles de bricolage ou d'équipements et matériaux pour les maison et les jardins, précise l'ONS. Elles restent toutefois en chute de 13% comparé à février, avant le début du choc économique provoqué par la pandémie de coronavirus: un plongeon record sur trois mois.

Les achats en ligne ont continué leur progression et représentaient un tiers des recettes de la distribution en mai.

Le volume de carburant acheté a fortement progressé en mai - les Britanniques ont été autorisé à sortir de chez eux pour une balade en voiture ou, pour les employés du secteur manufacturier ou la construction, à reprendre le travail - mais son niveau reste plus de 42% inférieur à celui de février, avant la mise en place des mesures de distanciations et des restrictions aux déplacements.

Parallèlement, la dette du secteur public hors banques nationalisées fin mai s'élevait à 100,9% du produit intérieur brut britannique à 1.950,1 milliard de livres (2304,75 milliards de francs). C'est la première fois qu'elle dépasse la barre des 100% depuis l'année budgétaire terminée en mars 1963.

Elle a augmenté de 173,2 milliards de livres (204,7 milliards de francs) sur un an soit 20,5% en mai, un record depuis 1993 et le début de ces statistiques.

'Le fort rebond des ventes au détail en mai montre que l'économie a commencé à inverser l'effondrement de l'activité provoqué par le confinement plus vite qu'attendu, tandis qu'une nouvelle envolée de l'emprunt public montre que l'addition budgétaire (de la pandémie) va continuer à peser pendant longtemps', commente la maison de recherche Capital Economics.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus