Salaires effectifs et minimaux en hausse de 0,9% et 0,7% en 2020

Les partenaires sociaux signataires des principales conventions collectives de travail (CCT) ...
Salaires effectifs et minimaux en hausse de 0,9% et 0,7% en 2020

Salaires effectifs et minimaux en hausse de 0,9% et 0,7% en 2020

Photo: KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

Les partenaires sociaux signataires des principales conventions collectives de travail (CCT) de Suisse ont convenu pour 2020 d'une augmentation nominale des salaires effectifs de 0,9%.

Dans le cadre des CCT comptant au moins 1500 personnes assujetties, les partenaires sociaux se sont accordés sur une hausse nominale des salaires effectifs de 0,9% en moyenne, contre 1,1% un an plus tôt. 'En tenant compte des prévisions de renchérissement pour 2020 (-0,7%), les salaires réels dans le domaine conventionnel devraient augmenter de 1,6% cette année', soulignent les auteurs de l'étude.

Les accords sur les salaires effectifs touchent quelque 632'000 personnes. L'augmentation a été légèrement plus marquée dans le secteur secondaire (+1,0%) que dans le tertiaire (+0,9%). Tout en haut de l'échelle figurent les branches Transports et entreposage (+1,4%) et Construction (+1,1%), alors qu'à l'autre extrémité, les salaires effectifs ont stagné dans les administrations publiques.

Les salaires minimaux fixés dans les principales CCT - qui concernent près de 1,6 million de travailleurs en Suisse - ont quant à eux été relevés de 0,7% cette année, après 0,8% l'an dernier, indiquent les statisticiens fédéraux. Ils ont augmenté de presque 1,0% dans le secteur secondaire, contre 0,7% dans le tertiaire.

La hausse la plus marquée a été celle enregistrée par les activités de services administratifs et de soutien (+1,2%), suivis par l'industrie manufacturière (+1,1%), alors que les sous-indices Commerce, réparation d'automobiles et de motocycles et Santé humaine et action sociale se sont partagé la lanterne rouge, avec une augmentation de seulement 0,2%.

L'OFS souline que La pandémie de Covid-19 n'a pas eu d'effet sur les chiffres 2020, car les négociations salariales entre les partenaires signataires de CCT ont eu lieu dans le courant de l'année précédente.

buc/fr

/ATS