Sberbank assure que l'exclusion de Swift ne l'affectera pas

La principale banque russe Sberbank a affirmé mardi que son exclusion du système financier ...
Sberbank assure que l'exclusion de Swift ne l'affectera pas

Sberbank assure que l'exclusion de Swift ne l'affectera pas

Photo: KEYSTONE/EPA/MARTIN DIVISEK

La principale banque russe Sberbank a affirmé mardi que son exclusion du système financier international Swift, décidée par l'Union européenne, n'aura qu'un effet limité, le groupe ayant déjà été frappé par d'autres sanctions depuis l'offensive russe contre l'Ukraine.

'Nous travaillons normalement - les principales restrictions sont déjà en vigueur', écrit dans un communiqué la banque publique qui était déjà visée par de lourdes mesures américaines et britanniques.

'L'exclusion de Swift ne change rien à la situation pour les règlements internationaux', souligne-t-elle.

'Les opérations internes à la Russie ne dépendent pas de Swift et seront réalisées par la banque normalement', ajoute l'établissement.

Les Etats-Unis ont déjà imposé de sévères contraintes à Sberbank, gelant début avril tous ses avoirs 'en contact avec le système financier américain' et interdisant toute transaction avec des acteurs américains. Le Royaume-Uni a aussi gelé les actifs de la première banque russe.

Accord à Bruxelles

Lundi soir, les 27 Etats membres de l'UE ont trouvé un accord sur un sixième paquet de sanctions contre la Russie pour son offensive en Ukraine, permettant de réduire de quelque 90% leurs importations de pétrole russe d'ici la fin de l'année, élargissant la liste noire de l'UE à une soixantaine de personnalités et excluant trois banques russes du système international Swift, dont Sberbank.

Swift est l'un des plus importants réseaux de messagerie bancaire et financière, permettant le transit des ordres de paiement entre banques, des ordres de transferts de fonds de la clientèle des banques, des ordres d'achat et de vente de valeurs mobilières, etc.

Sberbank est l'héritier des caisses d'épargne de l'époque tsariste et presque tous les Russes y ont un compte.

/ATS
 

Actualités suivantes