Solides perspectives pour le tourisme automnal

Les perspectives sont bonnes pour la saison touristique automnale. Différents acteurs du tourisme ...
Solides perspectives pour le tourisme automnal

Solides perspectives pour le tourisme automnal

Photo: KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

Les perspectives sont bonnes pour la saison touristique automnale. Différents acteurs du tourisme, agence de voyages ou spécialiste des locations de vacances, se font l'écho de solides réservations.

Le spécialiste des locations de vacances Interhome, filiale de Migros, devrait clôturer fin octobre son exercice annuel décalé 2021/22 à un niveau comparable à celui de l'année précédente. Si la clientèle suisse reste majoritaire pour les réservations de séjours dans les maisons et appartements en territoire helvétique cet automne, les visiteurs venus de l'étranger seront également au rendez-vous.

Au total, la clientèle indigène pèse pour 52,2% des réservations effectuées sur la période du 1er septembre au 31 octobre. Les réservations venues d'Allemagne (13%), des Pays-Bas et des Etats-Unis (chacun 5%) ainsi que de la France (3%) illustrent le retour progressive de la clientèle étrangère, souligne Interhome jeudi dans un communiqué.

Parmi les régions de vacances les plus plébiscitées par les clients helvétiques, le Valais arrive en tête, cumulant 17% des réservations, suivi par le Tessin (16%), l'Oberland bernois (15%) et les Grisons (8%). La région italienne de Toscane (6%) est la première destination étrangère pour les locations de logements de vacances des Suisses.

Pour l'agence de voyage Der Touristik Suisse, les affaires vont bon train pour les vacances d'automne. Les réservations de dernière minute sont en effet supérieures à leur niveau d'avant la pandémie. La demande est vive pour les vacances balnéaires, les destinations comme l'Egypte, la Grèce, les Canaries, la Tunisie, l'Italie et les Baléares étant particulièrement prisées.

Par contre les voyages long courrier ne sont pas encore revenus à leur niveau d'avant-crise, tout comme les croisières, un segment qui peine à se redresser.

Der Touristik Suisse, avec ses marques comme Kuoni ou Helvetic Tours, espère atteindre en 2022 un chiffre d'affaires entre 500 et 520 millions de francs, ce qui correspond à 80% du niveau de 2019. Les livres de comptes intègrent déjà 90% du montant ciblé. 'Nous sommes très près du but', a conclu le directeur.

Hausse des prix en vue

Pour les voyages à l'étranger, la facture devrait s'alourdir dans certaines destinations. 'L'année prochaine, nous nous attendons à des prix stables pour l'offre hôtelière en Afrique du Nord tandis qu'en Grèce et en Espagne, les prix devraient bondir de 10%', indique à AWP Dieter Zümpel, chef de DER Touristik Suisse.

L'agence de voyage dispose de contrats à moyen terme sur les prix des hôtels, de sorte que pour cet hiver et 'dans une certaine mesure' pour l'été prochain, les prix seront au mêmes niveaux, précise-t-il. Cela n'est pas le cas pour les voyages réservés sur des portails en ligne, pour lesquels les prix sont dynamiques.

Au niveau des vols, les situations sont très variables selon les destinations. Alors que voler vers l'Asie est devenu plus cher en raison du manque de capacités dans le trafic aérien, les vols vers des destinations phare comme Majorque, où la concurrence est rude, n'ont pas renchéri.

/ATS