Swiss Life anticipe une timide croissance du PIB en 2021

Les économistes de Swiss Life Asset Management se montrent un peu plus optimistes quant à l'évolution ...
Swiss Life anticipe une timide croissance du PIB en 2021

Swiss Life anticipe une timide croissance du PIB en 2021

Photo: KEYSTONE/STEFFEN SCHMIDT

Les économistes de Swiss Life Asset Management se montrent un peu plus optimistes quant à l'évolution de l'économie helvétique cette année. Tablant désormais sur une hausse du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse de 3,5%.

L'an prochain le PIB de la Suisse devrait gagner 2,2%, a déclaré mardi le chef économiste du gestionnaire d'actifs de Swiss Life, Marc Brütsch, dans le cadre d'une conférence vidéo. Selon l'expert, l'économie helvétique devrait toutefois encore afficher une phase de stagnation durant le premier trimestre de cette année, conséquence des mesures actuellement mises en oeuvre pour endiguer la pandémie de Covid-19.

L'horizon conjoncturel devrait s'éclaircir avec leur abandon progressif à mesure que la campagne de vaccination progressera pour ensuite renouer avec la croissance. Il n'en reste pas moins que la crise sanitaire marquera clairement de son sceau l'évolution des secteurs les plus touchés par les décisions politiques en Suisse et dans le monde. Le chômage, tout comme le nombre de faillites, va progresser.

M. Brütsch a aussi averti du danger à moyen terme d'une hausse de l'inflation. A court terme, le bas niveau d'utilisation des capacités de production parle toujours d'un environnement de prix en repli. Mais à long terme, les politiques monétaires et fiscales des Etats pourraient se traduire par un potentiel inflationniste.

Compte tenu de ces perspectives favorables, les marchés d'actions continueront à demeurer plus attrayants que les obligations, a pour sa part ajouté José Antonio Blanco, responsable de la gestion des investissements. Bien orientés, les investisseurs limitent cependant pour l'heure les prises de risques, et alors que la volatilité pourrait augmenter, ils doivent disposer de portefeuilles bien diversifiés.

/ATS
 

Actualités suivantes