Swiss Life réduit ses taux de conversion dans l'assurance complète

Swiss Life a annoncé lundi vouloir abaisser les taux de conversion dans l'assurance complète ...
Swiss Life réduit ses taux de conversion dans l'assurance complète

Swiss Life réduit ses taux de conversion dans l'assurance complète

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN MERZ

Swiss Life a annoncé lundi vouloir abaisser les taux de conversion dans l'assurance complète afin de faire face à 'la faiblesse persistante des taux d'intérêt, l'allongement de l'espérance de vie et la stagnation des réformes'.

L'assureur vie zurichois a cependant indiqué que les rentes en cours restaient inchangées.

'A partir du 1er janvier 2022, Swiss Life continue d'adapter les taux de conversion dans l'assurance complète aux conditions cadres économiques, démographiques et réglementaires actuelles, afin d'honorer à l'avenir encore les promesses de prestation', a précisé le responsable clientèle entreprises du groupe, Hans-Jakob Stahel, dans un communiqué.

Concrètement, le taux de conversion - qui permet de calculer l'avoir vieillesse en rente - passe pour les femmes (à partir de 64 ans) sur la partie obligatoire de l'avoir de vieillesse de 6,8% actuellement à 6,5% l'année prochaine et à 6,2% à partir de 2023. Sur la part surobligatoire, ce pourcentage passe de 5,0% en 2021 à 4,76% l'année suivante et descend à 4,54% en 2023.

Pour les hommes âgés de 65 ans, l'évolution est identique pour la partie obligatoire. Quant à la part surobligatoire, elle recule de 4,95% actuellement à 4,71% en 2022 et à 4,49% dès 2023.

'Swiss Life veillera à ce que les taux de conversion de l'assurance complète soient abaissés par étapes modérées. En 2022, les rentes baisseront ainsi de 2 à 4% au maximum par rapport aux valeurs calculées jusqu'à présent. Dans ce cadre, les prestations minimales LPP sont garanties dans tous les cas', a indiqué le groupe dans une prise de position à AWP.

Dans ses activités de prévoyance professionnelle (LPP), Swiss Life assure plus de 44'000 entreprises, soit quelque 640'000 personnes. En 2018, l'assureur a encaissé un volume de primes de 7,8 milliards de francs et gérait 72 milliards d'actifs dans le domaine de l'assurance collective.

/ATS
 

Actualités suivantes