Swissmem rebondit, la guerre en Ukraine assombrit les perspectives

L'industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux (MEM) a rebondi ...
Swissmem rebondit, la guerre en Ukraine assombrit les perspectives

Swissmem rebondit, la guerre en Ukraine assombrit les perspectives

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

L'industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux (MEM) a rebondi l'année dernière, après un exercice 2020 affecté par la pandémie de coronavirus.

La croissance devrait se poursuivre mais la guerre en Ukraine, du fait des incertitudes, pourrait de nouveau freiner les investissements.

Pendant l'exercice sous revue, le chiffre d'affaires de ce secteur s'est enrobé de 10,4% et les entrées de commandes ont bondi de 26,5% en comparaison annuelle. 'Sans les problèmes liés à la chaîne d'approvisionnement (...) les recettes auraient davantage progressé', fait remarquer la faîtière Industrie MEM lundi dans un communiqué.

Tant les grandes sociétés que les petites et moyennes entreprises profitent de l'évolution positive des affaires.

La reprise a également contribué à l'augmentation du taux d'utilisation des capacités dans les entreprises de production. Au premier trimestre 2021, il se situait à 89,8%, alors qu'il affichait un taux de 78,3% au cours de la même période en 2020. Selon les derniers chiffres du KOF, le taux d'utilisation des capacités de production a atteint 91,2% en janvier 2022.

Par ailleurs, les exportations de biens de l'industrie MEM ont augmenté de 12,7% à 68,5 milliards de francs. 'Tous les principaux marchés et groupes de produits ont profité de la reprise', indique la faîtière.

Au quatrième trimestre 2021, le volume de commandes dans l'industrie MEM a dépassé le niveau d'avant la crise de près de 16% et le niveau du chiffre d'affaires a pour la première fois également dépassé celui enregistré avant la crise.

'Du point de vue purement commercial, la grande majorité des entreprises MEM a surmonté la crise due à la pandémie', fait remarquer le directeur de Swissmem, Stefan Brupbacher.

Les indicateurs majeurs prévoient une poursuite de la tendance positive, mais le conflit armé en Ukraine pourrait ralentir cet essor, craint l'association.

/ATS
 

Actualités suivantes