Transport de la dernière coiffe de fusée Atlas fabriquée en Suisse

La coiffe d'une fusée Atlas destinée à être lancée en Floride a quitté mercredi la Suisse par ...
Transport de la dernière coiffe de fusée Atlas fabriquée en Suisse

La coiffe d'une fusée Atlas destinée à être lancée en Floride a quitté mercredi la Suisse par avion après avoir été montée dans l'usine de Ruag Space à Emmen (LU). Il s'agit de l'ultime du genre à être produite en Suisse. Le constructeur oeuvrera désormais en Alabama.

Longue de 20 mètres, la coiffe conçue pour la fusée américaine Atlas V est transportée à bord de l'un des plus grands avions de fret au monde, un Antonov de type An-124 de la compagnie russe Volga-Dnepr Airlines. L'appareil mesure 70 mètres de long pour une envergure dépassant 73 mètres. Il a décollé vers 12h45 de l'aérodrome militaire d'Emmen (LU), indique Ruag.

Le carénage à charge utile construit par Ruag Space représente presque un tiers de la dimension de la fusée. Il est composé de deux semi-coques en matériaux composites à base de fibres de carbone. Ces semi-coques doivent protéger les satellites transportés par la fusée avant de se séparer dans l'espace.

A l'avenir, les coiffes 'suisses' destinées aux fusées Atlas dans le cadre de la United Launch Alliance (ULA) seront fabriquées dans la nouvelle usine américaine de Ruag, en Alabama. Ce déménagement permet de renforcer le partenariat du constructeur helvétique avec l'ULA, écrit-il. Emmen reste toutefois le centre de compétence pour les coiffes de fusées européennes Ariane et Vega.

/ATS
 

Actualités suivantes