Trump riposte aux représailles commerciales chinoises

Donald Trump a menacé lundi d'imposer un droit de douane à 10% sur 200 milliards de dollars ...
Trump riposte aux représailles commerciales chinoises

Représailles commerciales: Trump menace Pékin qui promet de réagir

Photo: KEYSTONE/EPA/FRANCK ROBICHON

Le président américain Donald Trump a menacé lundi d'imposer un droit de douane à 10% sur 200 milliards de dollars de produits chinois. La Chine n'a pas tardé à riposter en promettant de prendre des mesures 'qualitatives' et quantitatives'.

Si les Etats-Unis publient une nouvelle liste de droits de douane, la Chine prendra des mesures globales pour 'réagir avec fermeté' et sauvegarder ses intérêts, a déclaré le ministère chinois du Commerce dans son communiqué.

'Une telle pratique de pression extrême et de chantage s'écarte du consensus trouvé par les deux parties à de multiples occasions et constitue une déception pour la communauté internationale', a-t-il encore souligné, réagissant à l'annonce de Donald Trump, qui se voulait une riposte aux représailles commerciales chinoises, elles-mêmes une réponse aux premières taxes américaines.

'Les Etats-Unis ont déclenché une guerre commerciale et violé les règles du marché, et ils portent atteinte aux intérêts, non seulement des peuples chinois et américain, mais aussi du monde entier', ajoute le ministère.

Conflit ouvert

Le président américain avait auparavant indiqué avoir demandé au représentant au Commerce Robert Lighthizer d'identifier les produits chinois qui devront être soumis à cette nouvelle taxation. 'Des mesures supplémentaires doivent être prises pour encourager la Chine à changer ses pratiques injustes et à ouvrir son marché aux biens américains', selon un communiqué transmis par la Maison Blanche.

Il souligne que sa décision a été prise en représailles à la décision de la Chine de taxer 50 milliards de dollars de marchandises américaines. 'Une fois le processus juridique terminé, ces droits de douane entreront en vigueur si la Chine refuse de modifier ses pratiques, et aussi si elle persiste à mettre en oeuvre les nouveaux droits de douane qu'elle a annoncés récemment', a déclaré Donald Trump.

Robert Lighthizer a pour sa part précisé que ses services étaient en train de préparer ces nouveaux droits de douane et que la procédure sera la même que celle des précédentes taxations avec une période de commentaires publics, une audition publique et un certain nombre de révisions. Il n'a pas dit quand la liste des marchandises visées serait publiée.

Washington et Pékin semblent de plus en plus se diriger vers un conflit commercial ouvert, les doléances américaines vis-à-vis de la Chine n'ayant pu être résolues par la négociation. Les Etats-Unis critiquent à la fois la politique industrielle chinoise, un accès insuffisant au marché chinois pour leurs produits et le déficit commercial de 375 milliards de dollars qu'ils ont avec la Chine.

Excellente relation

La Chine n'a apparemment pas l'intention de changer ses pratiques déloyales liées à l'acquisition de la propriété intellectuelle et de la technologie américaines. Plutôt que de modifier ces pratiques, elle menace maintenant les entreprises et les salariés américains, ainsi que les agriculteurs des Etats-Unis qui n'ont rien fait de mal', a déclaré le chef de la Maison Blanche.

Si la Chine venait à augmenter à nouveau ses droits de douane en réponse à la dernière initiative des Etats-Unis, 'nous répondrons à cet acte en envisageant de droits de douane supplémentaires sur 200 autres milliards de dollars de marchandises', a déclaré Donald Trump.

Cette escalade n'a pas empêché Donald Trump de dire qu'il avait 'une excellente relation' avec le président chinois Xi Jinping et que tous deux 'continueraient à travailler ensemble sur de nombreuses questions'. Mais, a ajouté le chef de la Maison Blanche, 'les Etats-Unis ne seront plus exploités en matière commerciale par la Chine et par d'autres pays'.

/ATS