Twint n'attend pas de démarrage en trombe avec le paiement mobile

Le paiement en magasin avec son téléphone mobile devrait devenir la norme d’ici à dix ans. ...
Twint n'attend pas de démarrage en trombe avec le paiement mobile

Twint n'attend pas de démarrage en trombe avec le paiement mobile

Photo: Keystone

Le paiement en magasin avec son téléphone mobile devrait devenir la norme d’ici à dix ans. D’ici là, la phase de démarrage de cette solution nouvelle sera plutôt lente, estime le président de Twint Jürg Weber.

Ce dernier écarte en effet tout boom initial. 'Il faut d'abord que d'autres services liés à l'application de paiement s'établissent, comme le versement d'argent de personne à personne', explique Jürg Weber dans une interview parue dans les colonnes de l'hebdomadaire alémanique Sonntagsblick.

Régler ses achats en magasin ne constitue pas la première priorité, relève le président du conseil d'administration de Twint. L'application doit devenir encore plus agréable dans son utilisation, comme la possibilité de payer sans contact (technologie NFC). Mais dans ce cas, la négociation avec Apple est difficile.

En effet, le géant américain de l'informatique exige une exclusivité avec son application de paiement ApplePay pour les iPhones. Cette application est déjà disponible en Suisse. Et Jürg Weber prévoit toutefois qu'Apple devra inévitablement changer sa politique. 'La pression dans ce sens augmente au niveau mondial.'

Démarrage retardé

Pour mémoire, le lancement de la nouvelle application de paiements mobiles Twint a été retardé à avril 2017, selon une annonce effectuée il y a dix jours à peine. Il était initialement prévu pour fin novembre 2016, mais la forte demande de la part d'un nombre croissant d'acteurs a rendu le projet plus complexe.

Twint tablait sur l'intégration de cinq à dix banques. Or ce sont plus de 30 établissements qui souhaitent désormais participer au système. Les efforts supplémentaires occasionnés prendront trois mois au moins, selon la société.

La nouvelle application sera reliée directement au compte bancaire de l'utilisateur. Les paiements directs entre particuliers seront également disponibles. Enfin, les cartes de fidélité seront intégrées.

Les cinq plus grandes banques suisses, SIX (Bourse suisse et trafic de paiements), les détaillants Coop et Migros ainsi que Swisscom avaient trouvé un accord concernant une solution commune de système de paiement mobile en mai dernier. Cette dernière vise à concurrencer le service d'Apple, ApplePay.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus