UBS signe une solide performance au deuxième trimestre

La banque UBS a poursuivi au deuxième trimestre sur sa solide lancée du début d'année, inscrivant ...
UBS signe une solide performance au deuxième trimestre

UBS signe une solide performance au deuxième trimestre

Photo: KEYSTONE/ENNIO LEANZA

La banque UBS a poursuivi au deuxième trimestre sur sa solide lancée du début d'année, inscrivant un bénéfice net en forte hausse de 62,8% sur un an à 2,0 milliards de dollars.

La performance est ressortie nettement supérieure aux prévisions des analystes consultés par AWP, étayée par d'importants afflux d'argent nouveau.

'L'ensemble des secteurs d'activité et des régions ont contribué aux résultats' du groupe, a souligné le directeur général Ralph Hamers, cité dans un communiqué publié mardi. Selon le patron néerlandais, l'activité de l'établissement 'accélère de plus en plus et nos décisions stratégiques et initiatives portent leurs fruits'.

Entre avril et fin juin, le produit d'exploitation a bondi de 21,2% à 8,98 milliards de dollars et le résultat avant impôts s'est envolé de 63,9% à 2,59 milliards, selon le communiqué. La banque a notamment profité de dissolutions pour risques de crédit de 80 millions de dollars.

Malgré une hausse de 9,7% à 6,4 milliards de dollars des charges d'exploitation, UBS a réussi a nettement améliorer le rapport entre les coûts et les recettes de 4,1 points de base à 71,8%.

Dans la gestion de fortune, son coeur de métier, la banque a profité d'afflux nets d'argent nouveau de 25,0 milliards de dollars en provenance de toutes les régions, après 36,2 milliards d'entrées de liquidités au premier trimestre. Ce segment, dont le résultat avant impôts s'est envolé de 47%, a profité de ses activités de services et de l'activité soutenue des clients sur des marchés porteurs.

UBS poursuit également son programme de rachat d'actions. Après avoir repris ses propres titres pour un montant équivalent à 1,4 milliard de dollars en début d'année, la banque ambitionne des rachats supplémentaires pour 600 millions de dollars d'actions au troisième trimestre.

Le groupe n'a pas fourni de perspectives quant à la performance sur le reste de l'année. Fin avril, il avait annoncé vouloir réduire les coûts annuels de 1 milliard de dollars d'ici 2023.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus