Un boucher vaudois rachète une partie du stock de Switcher

Un boucher vaudois a racheté une grande partie du stock de vêtements Switcher qui devait partir ...
Un boucher vaudois rachète une partie du stock de Switcher

Un boucher vaudois rachète une partie du stock de Switcher

Photo: Keystone

Un boucher vaudois a racheté une grande partie du stock de vêtements Switcher qui devait partir en direction des Balkans. L'homme souhaite ainsi que ces produits profitent plutôt aux gens de la région.

Suite à la faillite de Switcher, des centaines de milliers de vêtements à la baleine jaune étaient rachetés par un homme d'affaires bâlois lors d'une vente aux enchères en février dernier. Vestes, t-shirts, polaires, le stock acquis pour 250'000 francs hors frais d'inventaire et de douane devait notamment partir pour le Kosovo, l'Albanie, la Macédoine, avait indiqué ce patron d'une entreprise d'import-export.

Mais c'était sans compter sur la détermination de Patrick Perroud. Comme l'indiquent Arcinfo.ch et 24 heures, ce boucher, associé à des connaissances, n'a pu se résoudre à voir ces vêtements quitter la Suisse. 'Nous avons racheté 332 palettes remplis d'habits sur les 572', détaille jeudi le Vaudois à l'ats. Pour quel montant? 'Je ne me rappelle plus', élude celui qui est aussi éleveur de vaches.

Grosse vente

Les 12, 13 et 14 mai, une partie de ces vêtements sera vendue dans la grande salle d'Oulens-sous-Echallens (VD). 'Ils étaient déjà étiquetés et nous allons faire 70% sur ces prix', poursuit-il. 'Le but est de favoriser les gens de la région et de rentrer dans nos frais'.

Vu la quantité d'articles à disposition, les organisateurs approvisionneront les étals au fil de la vente. 'Cela ne sert donc à rien que tout le monde se presse au début'.

Coup de poker

Ce n'est pas la première fois que Patrick Perroud se lance dans une aventure peu commune. Le Vaudois avait acquis il y a quelques années une vache d'Hérens répondant au nom de Frégate. La bête avait même été sacrée reine nationale en 2014 et 2015 à Aproz (VS).

/ATS
 

Actualités suivantes