Un chemin porte le nom de Bertrand Piccard au Mont-Soleil (BE)

Bertrand Piccard a inauguré mercredi un chemin à son nom qui mène à la centrale solaire du ...
Un chemin porte le nom de Bertrand Piccard au Mont-Soleil (BE)

Un chemin porte le nom de Bertrand Piccard au Mont-Soleil (BE)

Photo: Keystone

Bertrand Piccard a inauguré mercredi un chemin à son nom qui mène à la centrale solaire du Mont-Soleil, au-dessus de Saint-Imier (BE). Cette commune du Jura bernois et l'aventurier suisse ont en commun l'intérêt qu'ils portent aux énergies vertes.

'Cela me touche fortement, ce lieu est tellement symbolique', a déclaré l'aventurier après avoir dévoilé la plaque qui porte son nom et évoque ses deux grands exploits: le tour du monde en ballon en 1999 et son périple aux commandes de Solar Impulse.

'Vous êtes l'endroit de Suisse incarnant la transition énergétique', a lancé le pionnier à la centaine de personnes rassemblées sur le parking du col du Mont-Soleil, dans le froid et sous les nuages. Le chemin 'Bertrand Piccard' n'est qu'à quelques centaines de mètres des panneaux photovoltaïques mais aussi de la première éolienne.

'Notre région peut être fière d'atteindre un degré d'autonomie énergétique qui n'a d'égal nulle part ailleurs en Suisse', a déclaré le maire de Saint-Imier Patrick Tanner. Dans un espace qui regroupe près de 17'000 habitants, l'entier de la consommation électrique est couvert par des énergies renouvelables produites localement.

Entouré d'enfants et répondant à leurs questions, Bertrand Piccard a indiqué qu'il n'avait pas, dans l'immédiat, de nouveaux projets de voyage. Il entend s'engager pour la promotion et le développement des technologies propres et des énergies vertes auprès du monde politique.

Survol de la région

Lors de ses premiers vols d'entraînement aux commandes de Solar Impulse, Bertrand Piccard a à plusieurs reprises survolé la région. La centrale solaire du Mont-Soleil, qui a pour objectif la promotion et le développement de l'énergie solaire en Suisse, lui servait alors de point de repère.

La société Mont-Soleil a de son côté collaboré depuis 2005 avec le projet Solar Impulse dans le cadre d'essais techniques. Et en 2015, alors qu'il vole autour du monde avec André Borschberg, Bertrand Piccard adresse ses meilleurs voeux à la société Mont-Soleil qui fêtait son quart de siècle.

Il y a une semaine, le pionnier du vol solaire a été promu au rang d'officier de la Légion d'honneur par le président français François Hollande. Cette distinction récompensait l'explorateur pour son engagement en faveur de l'environnement.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus