Un comité de trois experts externes supervisera l'enquête

Un comité de trois experts externes a été constitué mercredi par La Poste pour garantir l'indépendance ...
Un comité de trois experts externes supervisera l'enquête

Un comité de trois experts externes supervisera l'enquête

Photo: Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Un comité de trois experts externes a été constitué mercredi par La Poste pour garantir l'indépendance de l'enquête visant CarPostal. Le président du conseil d'administration de La Poste Urs Schwaller publiera le rapport d'enquête et les conclusions des experts.

'La Poste a perdu une grande partie de la confiance dont elle jouissait', a relevé M. Schwaller jeudi devant les médias à Berne. 'Seule une enquête menée en toute indépendance et sans transiger sur les irrégularités dans la pratique comptable de CarPostal peut contribuer à restaurer peu à peu cette confiance'.

Le président du conseil d'administration dit vouloir écarter tout soupçon de dissimulation. Le comité d'experts indépendants est dirigé par Kurt Grüter, directeur du Contrôle fédéral des finances de 1998 à 2013. Deux professeurs de droit complètent ce comité: Andreas Donatsch et Felix Uhlmann, de l'Université de Zurich.

'Les trois spécialistes superviseront et évalueront avec soin l'enquête externe menée par l'étude d'avocats Kellerhals Carrard et des experts-comptables d'EY afin de garantir le caractère indépendant de l'enquête', a expliqué Urs Schwaller, cité dans un communiqué. La totalité de l'enquête portant sur la période 2007-2015 est dissociée du groupe Poste.

Procédure pénale

Dans le cadre d'une révision, l'Office fédéral des transports a découvert l'an dernier que CarPostal avait réalisé des bénéfices dans un domaine subventionné. Il a mis au jour des transferts illégaux, entre 2007 et 2015, de coûts et de produits du transport régional indemnisé vers d'autres secteurs.

La filiale de La Poste s'est vue allouer des indemnités trop élevées, pour un total 78,3 millions de francs. L'entreprise assure qu'elle remboursera à la Confédération et aux cantons l'intégralité de ce montant.

Il s'agit d'un incident sans précédent, selon le président du conseil d'administration Urs Schwaller. Le dysfonctionnement des organes de contrôle a perduré de nombreuses années, ce qui a causé un problème 'aux dimensions inégalées'. Une procédure pénale administrative a été ouverte par l'Office fédéral de la police (fedpol).

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus