Un économiste conservateur remplace Cohn auprès de Trump

L'économiste conservateur Larry Kudlow va remplacer l'ex-banquier de Goldman Sachs, Gary Cohn ...
Un économiste conservateur remplace Cohn auprès de Trump

Un économiste conservateur remplace Cohn auprès de Trump

Photo: KEYSTONE/AP/RICHARD DREW

L'économiste conservateur Larry Kudlow va remplacer l'ex-banquier de Goldman Sachs, Gary Cohn en tant que conseiller économique en chef de la Maison Blanche. Agé de 70 ans, M. Kudlow a fut autrefois conseiller de Ronald Reagan.

'La fonction de conseiller du président pour la politique économique et directeur du Conseil national de politique économique a été proposée à Larry Kudlow et il l'a acceptée', a annoncé mercredi la porte-parole de la présidence américaine Sarah Sanders.

M. Kudlow avait indiqué auparavant dans un entretien au Wall Street Journal qu'il avait accepté le poste de directeur du National Economic Council (NEC). Cet économiste et historien de formation a été membre de l'administration Reagan, ayant travaillé pour le Bureau du Budget de la Maison Blanche (OMB).

Il a gardé de cette époque un enthousiasme pour la doctrine économique du 'supply-side', une approche axée sur l'offre qui stipule que réductions d'impôts et dérégulation dopent la croissance. C'est la voie que suit aujourd'hui l'administration Trump avec détermination.

Journaliste économique

Depuis 2001, il a entamé avec succès une carrière de journaliste économique sur la chaîne CNBC où ses interventions au style direct et exubérant ont fait de lui une figure populaire de la chaîne. Il est aussi un 'ami' de longue date du président Donald Trump, avait affirmé celui-ci mardi.

'Larry a été l'un de mes supporters dès le début la campagne. C'est un homme bien, plein de talents', a déclaré le président américain en disant qu'il avait de 'très bonnes chances' d'être nommé.

M. Kudlow doit donc succéder à Gary Cohn à la tête de ce prestigieux cercle de conseillers économique. M. Cohn a annoncé sa démission le 6 mars étant en désaccord avec la Maison Blanche sur les taxes sur les importations d'acier et d'aluminium décrétées par le président américain.

/ATS
 

Actualités suivantes