Un train déraille au Cameroun et fait plus de 50 morts

Cinquante-cinq personnes ont péri vendredi au Cameroun dans le déraillement d'un train de voyageurs ...
Un train déraille au Cameroun et fait plus de 50 morts

Un train déraille au Cameroun et fait plus de 50 morts

Photo: Keystone

Cinquante-cinq personnes ont péri vendredi au Cameroun dans le déraillement d'un train de voyageurs survenu dans le sud du pays, a annoncé vendredi soir la radio-télévision d'Etat (Crtv). 'On dénombre également 575 blessés', a ajouté la radio d'Etat.

'Le pronostic vital de certains blessés est très engagé (...) Les causes de l'accident ne sont pas encore élucidées'. Le convoi reliant Yaoundé à la ville portuaire de Douala est sorti des voies près de la gare d'Eséka, à 120 kilomètres à l'ouest de la capitale Yaoundé.

Le train était bondé en raison de l'interruption du trafic routier entre les deux villes due à l'effondrement d'un pont, avait annoncé auparavant le ministre camerounais des Transports, Edgar Alain Mebe Ngo'o. Il faisait alors état de 'dégâts importants, humains et matériels'.

Ce déraillement a fortement perturbé la circulation sur la voie ferrée, a précisé la radio. 'Les équipes d'intervention et de sécurité sont mobilisées', a assuré de son côté la société chargée du transport ferroviaire, Camrail.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, un pont routier s'est effondré sous l'effet de la pluie, paralysant la circulation sur la route reliant Yaoundé à Douala. Les voyageurs se sont rabattus vendredi matin vers les gares de Douala et de Yaoundé, nombre d'entre eux n'ayant pas les moyens de prendre l'avion.

Route coupée

La route a été coupée dans les deux sens au niveau de Matomb, à 68 kilomètres de Yaoundé, à la suite de l''effondrement d'une buse métallique sur la RN3 (route nationale numéro trois)', selon le ministère des travaux publics.

La route reliant le port de Douala, capitale économique, à Yaoundé est une des plus importantes du pays par la densité du trafic. Les échanges vers le Tchad et la Centrafrique transitent aussi par cet axe, par ailleurs l'un des plus dangereux du Cameroun par son nombre d'accidents.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus