Valora: concurrence accrue avec le nouvel appel d'offre des CFF

Les Chemins de fer fédéraux (CFF) ouvrent la course à la location de leurs convoités kiosques ...
Valora: concurrence accrue avec le nouvel appel d'offre des CFF

Valora: concurrence accrue avec le nouvel appel d'offre des CFF

Photo: KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

Les Chemins de fer fédéraux (CFF) ouvrent la course à la location de leurs convoités kiosques de gare avec le lancement d'un appel d'offres. Les contrats de bail conclus avec le groupe Valora pour ses kiosques arriveront à échéance fin 2020, indique le groupe bernois.

L'appel d'offres, comprenant 265 kiosques et des surfaces de proximité dans toute la Suisse, est valable dès ce vendredi et prendra fin le 14 décembre à 16h00. En outre, des entreprises étrangères peuvent également concourir. Les partenaires choisis devraient être annoncés mi-2019.

Le détaillant Valora, actuellement le principal locataire, s'est dit confiant et a déclaré avoir de 'très bonnes chances' pour cet appel d'offres. L'entreprise est pour le moment très présente dans les gares suisses via ses presque 1200 magasins K Kiosk, Avec, Press&Books, Caffé Spettacolo et Brezelkönig. La collaboration avec les CFF dure déjà depuis presque un siècle.

Interrogé par l'agence AWP, Valora s'est cependant refusé à préciser la contribution de ces magasins basés dans les gares au chiffre d'affaires total du groupe. 'Cet appel d'offre est cependant très important pour nous', a indiqué un porte-parole.

Sans surprise

Le détaillant diversifié n'est par ailleurs pas surpris de cette mise en concours. En tant que partenaire de longue date, Valora échange régulièrement avec les CFF, a ajouté le porte-parole.

Les investisseurs ne semblaient cependant pas apprécier les nouvelles du jour. L'action cédait 3% à 327 francs dans un indice élargi SPI en baisse de 0,28% à 11h00.

'Il était prévisible que le bail avec les CFF devait être renégocié à un moment ou un autre', a fait remarquer un courtier qui anticipe une hausse des loyers. 'Ces craintes pèsent sur l'action', croit savoir le spécialiste.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus