Walt Disney renchérit sur Fox après l'offre de Comcast

Walt Disney a annoncé mercredi qu'il avait relevé son offre sur une grande partie des actifs ...
Walt Disney renchérit sur Fox après l'offre de Comcast

Walt Disney renchérit sur Fox après l'offre de Comcast

Photo: KEYSTONE/AP/MARK LENNIHAN

Walt Disney a annoncé mercredi qu'il avait relevé son offre sur une grande partie des actifs du groupe de médias et de divertissement 21st Century Fox. Disney entend désormais effectuer environ une moitié du paiement en numéraire et l'autre en actions.

Cette nouvelle offre, qui valorise 21st Century Fox à 71,3 milliards de dollars (70,3 milliards de francs). intervient après celle annoncée le 14 juin par le câblo-opérateur Comcast. Celle-ci s'élève, elle, à 65 milliards de dollars, totalement en numéraire.

Disney souligne que les conseils d'administration des deux entreprises ont approuvé sa nouvelle proposition. Autrement dit, la société a le soutien de Rupert Murdoch et de ses deux fils, Lachlan et James, qui sont les principaux actionnaires et dirigeants de 21st Century Fox.

Pour convaincre les autres actionnaires, qui doivent encore donner leur accord, Disney indique que l'opération sera configurée de telle sorte qu'ils n'auront pas à payer d'impôts sur l'argent qu'ils vont recevoir en cédant leurs titres. Les actifs convoités par Disney et Comcast sont le studio de cinéma 21st Century Fox, la chaîne de télévision National Geographic et ses déclinaisons.

Au tour de Comcast

Disney vise aussi la participation de Fox dans le service de streaming Hulu, dans Sky Plc et Tata Sky, entre autres. La chaîne de télévision câblée américaine Fox New, le Wall Street Journal et l'agence d'informations DowJones, autres propriétés de la famille Murdoch, ne font pas partie des actifs à vendre.

Les détails financiers font état d'un prix de 71,3 milliards de dollars, dont 35,7 milliards seront versés en liquide. Les actionnaires de Fox vont également recevoir 343 millions d'actions Disney, ce qui leur donnera 19% du capital de la nouvelle entité.

Disney récupérerait en outre la dette de 21st Century Fox, qui s'élève à 13,8 milliards de dollars, portant l'ensemble de l'opération à 85,1 milliards de dollars. A Wall Street, le titre Disney gagnait 0,74%, tandis que l'action Fox bondissait de 7,02%.

Les investisseurs parient sur un relèvement de l'offre de Comcast (+0,67%), qui avait déjà tenté de racheter ces actifs (studios de cinéma 20th Century Fox et plusieurs chaînes de télévision) en 2017. La bataille pour le contrôle de Fox symbolise le bouleversement en cours du secteur des médias aux Etats-Unis.

GAFA en embuscade

Les groupes traditionnels cherchent à se renforcer face à la puissance des géants technologiques, comme Google, Netflix ou Amazon. D'autres grosses entreprises informatiques, comme Apple, s'intéressent aussi de plus en plus au secteurs de médias.

/ATS
 

Actualités suivantes