Week-end chargé mais sans incident à Cointrin

L'aéroport de Genève a vécu l'un de ses week-ends les plus chargés de l'année. En deux jours ...
Week-end chargé mais sans incident à Cointrin

Week-end chargé mais sans incident à Cointrin

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

L'aéroport de Genève a vécu l'un de ses week-ends les plus chargés de l'année. En deux jours, 135'000 passagers sont passés par Cointrin, mais sans que cela n'occasionne d'accrocs particuliers.

'Tout s'est très bien déroulé compte tenu de l'affluence', a relevé Madeleine von Holzen, cheffe de la communication de l'aéroport de Genève. 'Avec 135'000 passagers, nous n'avons pas été loin du record de l'année, réalisé en février avec 139'000 personnes en deux jours', a-t-elle ajouté.

Sachant qu'il y n'avait 'que' 95'000 passagers le week-end précédent, Genève Aéroport a dû s'adapter pour faire face au va-et-vient de voyageurs en ce début de fêtes, entre vacanciers en partance et skieurs en transit avant de rejoindre les stations des Alpes. 'Nous cherchons constamment à améliorer nos infrastructures pour répondre à cet afflux', a expliqué Mme von Holzen.

La porte-parole a notamment mentionné l'installation, l'été dernier, de deux nouveaux scanners pour le passage de la sûreté. 'Ces machines, qui permettent de traiter deux fois plus de passagers, ont produit pleinement leur effet ce week-end. Le temps d'attente n'a jamais dépassé 30 à 40 minutes à la sûreté, et il était même souvent inférieur à la demi-heure', a-t-elle remarqué.

Tout l'hiver

Un centre des opérations, créé il y a une année et demie, permet aussi à toutes les parties prenantes de se coordonner pour les périodes encombrées. 'L'existence d'un tel centre est très importante pour gérer les pics d'affluence', a noté Mme von Holzen.

Parmi les partenaires de l'aéroport concernés, le Corps des gardes-frontière a notamment augmenté ses effectifs pour les fêtes, sachant que de nombreux voyageurs provenant hors de l'espace Schengen sont attendus, a expliqué la porte-parole.

L'affluence ne va guère baisser ces prochaines semaines à Cointrin, du moins jusqu'aux vacances de février-mars. L'accessibilité à l'aéroport restant compliquée durant cette période, Mme von Holzen recommande aux voyageurs de venir en transports publics et de prendre suffisamment de marge au niveau des horaires des vols.

/ATS
 

Articles les plus lus