Week-end de l'Ascension: deux heures d'attente au Gothard

Les vacanciers qui ont profité du pont de l'Ascension pour aller au Sud ont dû faire preuve ...
Week-end de l'Ascension: deux heures d'attente au Gothard

Week-end de l'Ascension: deux heures d'attente au Gothard

Photo: KEYSTONE/URS FLUEELER

Les vacanciers qui ont profité du pont de l'Ascension pour aller au Sud ont dû faire preuve de patience. Aussi bien à l'aller jeudi qu'au retour dimanche, il fallait compter avec environ deux heures d'attente au Gothard.

Dimanche vers 17h, les bouchons atteignaient 11 km entre Biasca et Airolo (TI) à l'entrée sud du tunnel du Gothard, selon le TCS. Cela impliquait un temps d'attente de deux heures et 15 minutes en moyenne. D'après le service d'information routière viasuisse, la situation devait se résorber d'ici minuit.

Les bouchons du retour ont déjà commencé samedi. Ils atteignaient sept kilomètres au portail sud du Gothard, précise viasuisse dans un communiqué. La situation était revenue à la normale samedi vers minuit. Toujours selon viasuisse, les embouteillages de l'Ascension de cette année ont été qualifiés de 'normaux'.

Attente au San Bernardino

Afin d'éviter les bouchons, plusieurs automobilistes ont choisi l'option alternative du San Bernardino. Si le détour valait la peine jeudi, avec un temps d'attente de quinze minutes seulement contre une heure et 50 minutes au Gothard, il s'est révélé moins favorable dimanche. Entre Bellinzone et Reichenau (GR), il fallait compter avec un temps d'attente d'une heure et demie; une durée étonnamment longue selon une porte-parole de viasuisse interrogée par l'ats.

Jeudi, le trafic était aussi ralenti sur l'A13 entre Coire et Rothenbrunnen (GR). Toutefois, le temps d'attente n'était nullement comparable au Gothard: une quinzaine de minutes seulement.

Un accident mortel sur l'A2 en direction du nord, près du tunnel du Monte Ceneri, a également causé des perturbations jeudi jusqu'en début de soirée. La voiture conduite par un Allemand s'est renversée sur la route et a pris feu. Le malheureux y a perdu la vie.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus