Bridget Jones revient en veuve "cougar"

Après 14 ans d'absence, Bridget Jones revient dans les librairies anglophones pour de nouvelles aventures. La célibataire londonienne est désormais une veuve de 51 ans, mère de deux enfants. Dans le vent, elle s'active sur les réseaux sociaux et s'éprend d'un "toy boy" de 20 ans son cadet.

Toujours obsédée par son poids et désormais par ses rides, elle ne fume plus mais mâchouille des chewing-gum antitabac, tourmentée par le nombre de textos qu'elle reçoit et sa popularité sur les réseaux sociaux. C'est d'ailleurs sur Twitter que la quinquagénaire, qui affirme en public n'en avoir que 35 ans, s'est transformée en "cougar", tombant sous le charme d'un "toy boy" trentenaire.

Sous le titre de "Bridget Jones: Mad About the Boy", ce troisième volume est déjà assuré de devenir un best-seller. Les deux premiers tomes ont été vendus à plus de 15 millions d'exemplaires dans 40 pays.

La presse déçue

L'accueil des premières critiques en Grande-Bretagne a cependant été frais. Le "Sunday Times" a jugé le livre "inégal" et "émotionnellement pas convaincant". Le "Daily Telegraph" évoque une "lourde déception". "Le ton est faux, lire les deux tiers de 'Mad about The Boy' c'est comme écouter quelqu'un qui avait jadis l'oreille absolue et ne peut plus aujourd'hui chanter une note", écrit-il.

Des reproches qui font dire qu'il était sans doute plus aisé de s'identifier à la trentenaire maladroite et ses quelques kilos en trop, qui cherchait l'amour et le succès professionnel, qu'à la Bridget 2013, toujours déjantée mais désormais riche, veuve, mère, scénariste et couchant avec un bellâtre aux abdominaux parfaits.

Du côté des fans, la première réaction a été la stupeur en découvrant la mort de Mark Darcy, le mari de Bridget. Interrogée pour savoir d'où lui était venu l'idée de le tuer, la romancière a confié avoir été bouleversée par la mort de son propre père dans un accident de voiture alors qu'elle avait 24 ans.

Vers un troisième film

La saga pourrait néanmoins donner lieu à une troisième adaptation cinématographique, même si les droits ne sont pas encore vendus, selon l'auteure.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus