Cinéma: le festival de Deauville s'ouvre avec Michael Douglas

Le 39e festival du cinéma américain de Deauville (nord-ouest de la France) s'est ouvert vendredi soir en présence de Michael Douglas et Steven Soderbergh, respectivement acteur et réalisateur du film d'ouverture "Ma vie avec Liberace". Quatorze films concourent cette année pour le Grand prix du jury.

Le film de Steven Soderbergh, hors compétition à Deauville, met en scène Michael Douglas dans le rôle du pianiste américain de music-hall Liberace. Ce roi du kitsch était très connu dans les années 1970. L'acteur américain Matt Damon incarne son amant.

Ce film a raté la Palme d'or à Cannes en mai dernier. "Un oubli du palmarès" pour le directeur du festival de Deauville, Bruno Barde. Il a salué une oeuvre "sur la solitude de la vieillesse, et de la maladie, sur l'illusion de la gloire". Le jury est présidé cette année par l'acteur français Vincent Lindon et le prix sera remis samedi 7 septembre.

Autre talent incontournable du festival: Cate Blanchett, arrivée vendredi soir pour la cérémonie d'ouverture. Elle présentera samedi après-midi le dernier film de Woody Allen "Blue Jasmine", également hors compétition.

Foxx, Travolta et Cage

Samedi c'est au tour de Forest Whitaker ("Good morning Vietnam", "Ghost Dog") de monter sur les planches, avant Jamie Foxx ("Django Unchained" de Quentin Tarantino) dimanche. L'acteur Nicolas Cage est lui attendu lundi, le réalisateur Larry Clark jeudi et enfin John Travolta vendredi prochain.

Parmi les films de la sélection les plus cités, figurent "All is lost", - deuxième film de J. C. Chandor avec Robert Redford et que l'acteur avait présenté hors compétition en mai à Cannes - "Blue ruin" de Jeremy Saulnier - qui avait été sélectionné pour la Quinzaine des réalisateurs à Cannes - ou "Fruitvale Station" de Ryan Coogler - qui était en compétition à Cannes.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus