Guillaume Gallienne triomphe aux César du cinéma français

Guillaume Gallienne a triomphé vendredi avec "Les garçons et Guillaume à table" lors de la 39e cérémonie des César, équivalant français des Oscars américains du cinéma. Nommé dix fois, la comédie a obtenu cinq récompenses, dont la plus prestigieuse, celle du meilleur film.

Le long métrage autobiographique et décapant, dans lequel Guillaume Gallienne joue son propre rôle, celui de sa mère et, pour la première fois, se retrouve derrière la caméra, a encore raflé le César du meilleur acteur, celui du meilleur premier film, celui de la meilleure adaptation et celui du meilleur montage.

Polanski, César du meilleur réalisateur

Toutefois, c'est Roman Polanski, qui s'est vu décerner le prix du meilleur réalisateur pour "La Vénus à la Fourrure", un huis clos théâtral entre un metteur en scène et une actrice sur fond de sadomasochisme, dans lequel s'entremêlent art et réalité.

"Je ne m'y attendais pas", a déclaré le cinéaste. Il remporte ainsi son troisième César en tant que meilleur réalisateur, et son huitième au total.

Sandrine Kiberlain a, elle, reçu le César de la meilleure actrice pour son rôle dans la comédie "9 mois ferme" d'Albert Dupontel. Le film a remporté également le prix du meilleur scénario.

Le César du meilleur film étranger est allé à "Alabama Monroe", drame familial sur fond de musique bluegrass du réalisateur belge Felix van Groeningen.

Un seul trophée pour "La vie d'Adèle"

Pendant cette grand-messe annuelle du cinéma français, le sulfureux "La vie d'Adèle", d'Abdellatif Kechiche, déjà auréolé de la Palme d'or à Cannes et nommé huit fois, n'a obtenu qu'un seul trophée celui du meilleur espoir féminin, décerné à Adèle Exarchopoulos.

Lors de la cérémonie, présidée par le comédien François Cluzet et présentée par l'actrice belge Cécile de France, le réalisateur américain Quentin Tarantino, a remis un César d'honneur à sa compatriote Scarlett Johansson.

L'apparition de Julie Gayet sur le tapis rouge a mis fin à une absence en public qui remontait au 10 janvier, date des révélations de sa relation avec le président français François Hollande. La comédienne de 41 ans, nommée dans la catégorie meilleure actrice pour un second rôle, n'a rien gagné.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus