L'écrivain bâlois Urs Widmer décédé à l'âge de 75 ans

L'auteur bâlois Urs Widmer est décédé mercredi à Zurich des suites d'une pénible maladie, rapporte dans un communiqué la maison d'édition Diogenes. L'écrivain, dramaturge et auteur de pièces radiophoniques avait 75 ans.

Urs Widmer compte parmi les auteurs contemporains germanophones les plus célèbres. Si sa carrière d'écrivain a débuté avec le récit "Alois", publié en 1968, il a percé auprès du public grâce au roman "Der Geliebte der Mutter" ("L'homme que ma mère a aimé"), paru en 2000.

L'automne dernier, il a publié une autobiographie intitulée "Reise an den Rand des Universums" ("Voyage aux confins de l'univers").

L'auteur a produit au cours de sa carrière quelque 80 oeuvres en prose, pièces radiophoniques, pièces de théâtre et essais. Pour l'ensemble de son oeuvre, il a reçu en 2007 le Prix Friedrich Hölderlin de la ville allemande de Bad Homburg.

Il a aussi été récompensé par le Prix suisse de littérature et le Prix Jakob Wassermann de la ville de Fürth, en Bavière, qu'il aurait dû recevoir en personne le 18 mai.

Urs Widmer, fils du traducteur et critique littéraire Walter Widmer, est né le 21 mai 1938 à Bâle. Après avoir étudié la philologie allemande et la philologie romane à Bâle, il a travaillé à Montpellier et à Paris dans une maison d'édition. Il s'est ensuite consacré à l'écriture.

L'enterrement aura lieu au sein de la famille proche, relève Diogenes dans le communiqué. Des obsèques officielles sont prévues à Zurich, indique la maison d'édition, sans donner de date.

/ATS


Actualisé le