La musique moderne monte le volume mais perd en originalité

Le niveau sonore des enregistrements de musique moderne a été en constante augmentation ces 50 dernières années, selon une étude publiée jeudi dans la revue "Scientific Reports". Celle-ci pointe également une homogénéisation progressive des mélodies.L'analyse conduite sur ordinateur par Joan Serra (Conseil national de recherche espagnol) a porté sur près d'un demi-million de chansons enregistrées entre 1955 et 2010, à partir de la base de données dite "Million Song Dataset". Elle a inclus une large diversité de genres musicaux: rock, pop, hip-hop, métal et électronique. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus