Le Festival Belluard ouvre les feux

La 30e édition du Festival Belluard commence ce vendredi à Fribourg, avec une vingtaine de projets au menu jusqu'au 6 juillet. La manifestation dédiée à l'art contemporain propose une nouvelle fois une programmation éclectique, du théâtre à la danse en passant par la musique, mais aussi le jeu ou la science.

Cette édition anniversaire est placée sous le thème "Future Nostalgia". Il s'agit de refléter comment la nostalgie peut également être prospective, créative et critique. Quatre des projets ont été produits dans le cadre du concours d'appel à la création.

Parmi ceux-ci: dès vendredi et de façon quotidienne, "Flipside of the coin" exhume l'univers des salles de jeux d'arcades. Le public peut tester quatre créations: des jeux qui, sous le vernis désuet des pixels, abordent des questions d'actualité.

Les ateliers du Domestic Science Club sont aussi issus de l'appel à la création. Depuis le Big Bang, le fonds diffus cosmologique - son résiduel témoignant des premiers instants - bourdonne à nos oreilles, renvoyant à la nostalgie des origines. Les artistes proposent d'exploiter le potentiel de cette nostalgie en faisant d'une banale cuisine une antichambre à catastrophes.

Un bateau en papier

Parmi les autres moments forts du festival: samedi, l'artiste allemand Franck Bölter proposera une performance en première suisse. Il veut fabriquer, avec l'aide du public, un grand bateau en papier avec lequel il compte naviguer sur la Sarine.

Mardi, aussi en première suisse, le spectacle "Révolution" verra douze femmes, prisonnières d'une rotation lancinante, danser jusqu'à l'épuisement. Leurs corps sont soumis et exploités comme de simples rouages. Mais les danseuses finiront par investir la scène comme lieu d'insurrection.

En 2012, plus de 10'000 visiteurs ont fréquenté le festival d'avant-garde, qui se déroule en partie en plein air. L'affluence augmente d'année en année.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes