Le Goncourt des lycéens attribué à David Foenkinos pour "Charlotte"

Le 27e prix Goncourt des lycéens français a été attribué mardi à "Charlotte" (Gallimard), roman de David Foenkinos consacré à une artiste peintre morte à Auschwitz. Le livre a déjà été récompensé par le prix Renaudot.

Les élèves de 57 lycées français ont sélectionné ce livre parmi quinze autres ouvrages en compétition. "Charlotte" l'a emporté devant "On ne voyait que le bonheur" (JC Lattès), de Grégoire Delacourt, et "L'amour et les forêts" (Gallimard), d'Eric Reinhardt, a indiqué le jury.

"C'est une émotion qui est très intacte tout au long de ce roman", a déclaré Naomi, l'une des treize membres du jury, saluant dans l'oeuvre "la possibilité de s'identifier à Charlotte".

Peintre enceinte assassinée

Peintre allemande surdouée, et musicienne, Charlotte Salomon fuit Berlin et les persécutions nazies en 1939, à 22 ans, pour le sud de la France. Déportée après avoir été dénoncée par des voisins, Charlotte, enceinte, est morte à Auschwitz, sans doute le jour même de son arrivée.

"Grâce à vous, beaucoup de gens vont découvrir sa vie, son oeuvre", a déclaré David Foenkinos, intervenant par téléphone lors de la cérémonie de récompense. "Ce prix, c'est un rêve pour moi, ça me touche beaucoup", a déclaré le lauréat, rappelant que ses rencontres avec les lycéens avaient été "merveilleuses".

Choisi par 2000 élèves

En 2013, le Goncourt des lycéens avait été attribué à Sorj Chalandon pour "Le quatrième mur" (Grasset), vendu à 128'000 exemplaires depuis sa parution.

Créé par la FNAC, société spécialisée dans la distribution de produits culturels, et le ministère français de l'Education nationale, le Prix Goncourt des lycéens est choisi chaque année par 2000 élèves qui font leur choix parmi les romans sélectionnés par l'Académie Goncourt.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes