Le chef d'orchestre Claudio Abbado est décédé

Le célèbre chef d'orchestre italien Claudio Abbado est décédé aujourd'hui à Bologne. Agé de 80 ans, l'ancien directeur de la Scala de Milan était malade depuis longtemps et avait dû annuler plusieurs concerts. Le Festival de Lucerne a exprimé sa "grande tristesse".

Né à Milan, Claudio Abbado a été directeur de la Scala de 1968 à 1986, avant d'être nommé à la tête du London Symphonic Orchestra, puis directeur de l'Opéra de Vienne. Il avait créé l'Orchestre du Festival de Lucerne en 2003, qu'il a dirigé par la suite.

"La disparition de ce grand musicien marque la fin d'une longue et riche collaboration artistique qui a été jalonnée de succès", écrit le Festival de lucerne sur son site internet.

Le chef d'orchestre italien était un habitué de ce festival. Il y avait fait ses débuts en août 1966 et était revenu depuis à de nombreuses reprises au bord du lac des Quatre-Cantons, à la tête de différents orchestres, dont le Philharmonique de Berlin.

En 2003, après avoir quitté la tête de l'orchestre berlinois, il avait fondé le Lucerne Festival Orchestra, composé de solistes de renommée internationale réunis autour d'un noyau de base issu du Mahler Chamber Orchestra - un autre ensemble qu'il avait créé.

Réalisation d'un rêve

La création du Lucerne Festival Orchestra était pour lui "la réalisation d'un rêve". Elle intervenait dix ans après la disparition du "Schweizerisches Festspielorchester", qui avait contribué à établir la renommée internationale du festival de Lucerne des années 1940 à 1993.

Le contrat du maestro italien à la tête de l'orchestre lucernois courait jusqu'à cette année. Claudio Abbado avait prévu de donner six concerts en 2014 dans le cadre du Festival de Lucerne.

Le grand maestro avait été nommé en août dernier sénateur à vie par le président de la République italienne, Giorgio Napolitano, en raison de ses mérites. En décembre Claudio Abbado avait fait savoir qu'il renonçait à son indemnité de sénateur pour la consacrer au financement de bourses d'études de jeunes musiciens.

"Une pensée émue pour Claudio Abbado. Sa générosité envers Florence, sa grandeur extraordinaire", a réagi immédiatement sur Twitter Matteo Renzi, maire de Florence et chef du Parti démocrate (PD), principale formation de la gauche italienne.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes