Les stars américaines sur le tapis rouge des Emmys Awards

Les stars de la télévision américaine, toutes de smokings ou de décolletés vêtues, étaient rassemblées dimanche soir à Los Angeles pour les 65e Emmy Awards. La télévision sur Internet pourrait se distinguer pour la première fois.

La cérémonie devait commencer dimanche en fin d'après-midi à 17H00 locales (02h00 heure suisse lundi) mais les vedettes avaient déjà commencé bien avant, sous un beau soleil automnal, à fouler le tapis qui devait les mener au théâtre Nokia.

Elle devait être présentée entre autres par Michael Douglas et Matt Damon (tous deux nommés pour le biopic "Ma vie avec Liberace", 15 fois nommé), avec une apparition d'Elton John et un hommage rendu à la star des "Sopranos", James Gandolfini, et à Cory Monteith de "Glee", tous deux décédés en juin.

"Breaking Bad" à l'honneur

Parmi les stars, deux des principales vedettes de la soirée : Kevin Spacey pour "House of Cards" et Bryan Cranston pour "Breaking Bad", deux séries largement données favorites pour le prix le plus prestigieux de meilleure série dramatique.

Kevin Spacey, nommé également pour le prix du meilleur acteur dramatique, a indiqué à Yahoo TV que "le public veut maintenant choisir. S'il veut se saouler de télé, il le peut".

Réalisée par David Fincher, "House of Cards" a en effet été produite uniquement pour Netflix, un service de location de films par abonnement. La série avait été mise en ligne dans l'intégralité de ses 13 épisodes, d'un seul coup en février.

Elle pourrait ainsi être la première du genre, produite pour l'Internet, à remporter le plus prestigieux des Emmy, équivalents des Oscars pour la télévision.

"Tout le monde veut être un méchant"

Bryan Cranston, alias "Mr White" le petit prof devenu baron de la drogue de "Breaking Bad" - nommé pour le prix du meilleur acteur dramatique qu'il a déjà remporté trois fois - a affirmé pour sa part que la toute fin de la série qui sera diffusée dimanche prochain "est parfaite, ne s'excuse pas".

"Tout le monde veut être un méchant, fabriquer de la 'meth' (méthamphétamine) et tuer des gens", s'est-il amusé. "Ca va devenir encore plus dingue", a ajouté son complice de plateau, Aaron Paul, en lice pour le meilleur second rôle.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes