Möriken-Wildegg (AG) a sa place Yul Brynner

La commune argovienne de Möriken-Wildegg a inauguré samedi sa place Yul Brynner. L'acteur hollywoodien décédé en 1985 ("Les Sept Mercenaires", "Le Roi et moi") était originaire de cette localité de 3500 âmes située près de Lenzburg.

Un programme festif de deux jours a été organisé pour l'occasion autour de la nouvelle place du village devant la maison de commune. Parmi les convives figurent le fils de l'acteur, Rock Brynner, sa seconde épouse Doris Kleiner, ainsi que le président du Grand Conseil argovien Thierry Burkart et le Landammann Roland Brogli.

Cela faisait longtemps que la commune songeait à dédier une place au plus célèbre chauve de Hollywood, a indiqué à l'ats le secrétaire communal Pascal Chioru. Yul Brynner a toujours été suisse et citoyen de Möriken-Wildegg, dont provenait son grand-père paternel. Ses ancêtres argoviens ont été retracés jusqu'en 1517. Son père Boris Bryner était russo-suisse, sa mère russo-bouriate.

L'acteur né le 11 juillet 1920 à Vladivostok a grandi principalement en Chine et en France avant d'émigrer aux Etats-Unis en 1941. Il a toutefois renoncé à la nationalité américaine. En 1965, le gouvernement argovien l'a autorisé à changer son nom de Bryner en Brynner.

En 1967, Yul Brynner a visité en personne la fête du village argovien faisant au passage un don pour la maison de vacances communale à Bettmeralp (VS).

La Place Yul Brynner a coûté 1,4 million de francs. Parmi les pavés, une vingtaine de plaques de calcaire portent les titres de certains de ses films.

Charme asiatique

Avec son crâne poli comme une boule de billard, ses yeux bridés, sa voix cuivrée et sa démarche de félin, Yul Brynner a incarné des décennies durant le charme asiatique dans les studios hollywoodiens et à Broadway.

Yul Brynner a joué dans une quarantaine de films aux côtés des plus grands, Steve Mc Queen, Charles Bronson, Ingrid Bergman ou Katharine Hepburn entre autres.

Il a succombé à un cancer du poumon à New York à l'âge de 65 ans après avoir joué 4625 fois la pièce "Le roi et moi".

A Lausanne

L'acteur a également vécu plusieurs années à Lausanne; il s'était installé en 1959 dans un appartement au-dessus d'Ouchy et avait sur le Léman un petit bateau. Très généreux pour les oeuvres de bienfaisance, les réfugiés et les jeunes artistes, il avait remis a la Ville de Lausanne, en 1962, une somme de 10'000 francs en faveur d'un centre d'éducation.

/ATS


Actualisé le