Montreux Jazz: convivialité et plaisir malgré la météo "pas facile"

La 46e édition du Festival de jazz de Montreux a été "l'une des plus régulières, l'une des plus sympathiques", a jugé son patron Claude Nobs en tirant un premier bilan vendredi. Les comptes seront équilibrés malgré la pluie. Seule colère: les accusations à cause du sponsor Socar, "c'est inacceptable".A la veille de la fin du festival, Claude Nobs s'est félicité vendredi "de la convivialité" qui a baigné cette édition. "L'ambiance était paisible", autant avec les musiciens qu'avec public, a-t-il déclaré en conférence de presse. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes