Pas d'événement grave - Beaucoup de vols à la tire

La police vaudoise a tiré un bilan sécuritaire positif du 38e Paléo festival de Nyon (VD). Outre des interventions pour cause de stupéfiants, elle a relevé cette année une forte présence de voleurs à la tire sur le terrain de l'Asse. Une centaine de plaintes ont été déposées.

Trois personnes ont été dénoncées pour trafic de stupéfiants et 160 personnes pour consommation (150 en 2012), a annoncé la police cantonale lundi. Parmi elles, 70 mineurs (92), dont les parents ont été systématiquement avisés, annonce la police lundi.

Les gendarmes ont pris en charge plusieurs affaires judiciaires, notamment des vols et contrefaçons de billets d'entrée et bracelets. Cette année a à nouveau été marquée par une présence importante de pickpockets agissant sur le terrain de l'Asse.

Auparavant la majorité des vols se déroulait au camping, a précisé Jean-Christophe Sauterel, porte-parole de la police cantonale. Une bonne centaine de plaintes pénales ont pour l'heure été enregistrées contre 70 l'an dernier.

Vingt personnes ont été déférées au Ministère public de la Côte. Sept d'entre elles ont fait l'objet d'une dénonciation pénale de condamnation. Deux personnes ont été incarcérées pour violences.

40'000 heures

Au niveau sécuritaire, la manifestation s'est déroulée sans accroc grâce aux 1060 collaborateurs du Service de sécurité privé. Ces derniers ont assuré environ 40'000 heures de service. Bilan positif également pour le camping fréquenté quotidiennement par 9000 personnes.

En dehors de la pluie abondante tombée le 23 juillet pendant le concert de Neil Young, les concerts se sont déroulés sans encombre.

La fréquentation des parkings a diminué avec 16'097 véhicules par jour, contre 17'380 en 2012. Dimanche, de nombreux véhicules ont dû être tirés hors des champs par des tracteurs en raison des fortes pluies tombées sans discontinuer depuis 18h00, a relevé M. Sauterel.

Améliorations bénéfiques

Les 99 collaborateurs du service médical ont traité 3'163 patients, soit 451 par jour, principalement pour des cas bénins. Les alcoolisations aiguës représentent 3,5% des patients. Dix d'entre eux ont été transférés à l'hôpital de Nyon en ambulance.

Le nombre d'infractions commises en marge de la manifestation reste faible en regard du nombre de festivaliers. "Les organisateurs récoltent les fruits des améliorations apportées ces dernières années", a conclu M. Sauterel.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes