Résultat inférieur aux attentes pour les enchères Renoir à New York

Une centaine de lettres, plâtres et dessins du peintre impressionniste français Auguste Renoir ont été dispersés jeudi à New York. La maison Heritage en espérait 3 millions de dollars, mais n'en a tiré que 1,2 milion, car plusieurs lots phares n'ont pas trouvé preneur.

La petite toile "Les Bécasses", que Renoir avait achevé quelques heures avant sa mort le 3 décembre 1919, est partie à 125'000 dollars (114'000 francs).

Les lettres de Renoir à sa femme Aline ont toutes été vendues, les plus disputées étant celles où il parlait de son art. La plus coûteuse a été adjugée 12'500 dollars (11'400 francs). Une lettre de Monet à Renoir, écrite de Giverny en 1914, a atteint 20'000 dollars (18'200 francs) nettement au-dessus des estimations.

Mais la plupart des plâtres, dont "Le buste de Mme Renoir", "Maternité", "Buste de la maternité" n'ont pas trouvé preneur. Les autres ont été adjugés bien en dessous des estimations.

La "Vénus victorieuse" de Renoir et de son assistant de l'époque, le sculpteur français Richard Guino, pièce phare de la soirée, a trouvé preneur à 445'000 dollars (406'000 francs) soit la moitié de son estimation basse. Les lunettes de Renoir ont été vendues 6250 dollars (5700 francs).

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus