Pyongyang veut une enquête conjointe avec Washington

Pyongyang a proposé aux Etats-Unis une enquête conjointe concernant la cyber-attaque menée contre Sony Pictures, imputée par Washington à la Corée du Nord, a rapporté samedi l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA. Les autorités nord-coréennes ont en outre qualifié les accusations du FBI de "calomnie".

Un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères, dont le nom n'a pas été rapporté, a déclaré qu'il y aurait de "graves conséquences" si Washington refusait une enquête conjointe et continuait à accuser la Corée du Nord, détaille KCNA.

Les Etats-Unis ont accusé vendredi la Corée du Nord d'être responsable de la cyber-attaque massive conduite il y a un mois contre le studio hollywoodien Sony Pictures Entertainment et Barack Obama a annoncé qu'il réagirait en temps voulu à cette agression.

Similitudes

La Corée du Sud a, elle aussi, accusé samedi son voisin du Nord d'avoir mené les attaques contre Sony Pictures, celles-ci ayant des similitudes avec des attaques subies par les banques et agences de presse sud-coréennes l'an dernier imputées également à Pyongyang.

Séoul a indiqué être prêt à partager avec les Etats-Unis les informations "liées à la cyber-attaque" et à renforcer la coopération internationale pour faire face à de nouvelles menaces informatiques. Le Japon a envoyé le même message. Un porte-parole du Premier ministre Shinzo Abe a déclaré que "le gouvernement japonais communique étroitement avec les Etats-Unis et soutient leur approche sur cette question".

Sony a été victime fin novembre d'une attaque informatique d'envergure revendiquée par le groupe de pirates informatiques GOP ("Guardians of Peace"), au cours de laquelle d'innombrables informations ont été dérobées et certaines mises en ligne.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes