Tatyana Franck sera la nouvelle directrice de l'Elysée à Lausanne

Une femme prendra les rênes du Musée de l'Elysée à Lausanne dès le 1er mars prochain. Le Conseil d'Etat vaudois a désigné Tatyana Franck, 30 ans, actuelle directrice des Archives Claude Picasso à Genève.

Tatyana Franck succédera à Sam Stourdzé qui a repris depuis octobre la direction des Rencontres photographiques d’Arles (F). La future directrice du musée lausannois de la photographie, nièce d'Henri Cartier-Bresson, est une spécialiste d'art moderne, d'art contemporain et de photographie.

"La photographie, c'est un univers dans lequel j'ai toujours baigné", a expliqué à l'ats la jeune femme qui a grandi à Genève. "C'est un médium qui me fascine, une passion depuis toujours". Elle dirige actuellement les Archives du photographe Claude Picasso, qui est le fils du célèbre peintre. Cette collection abrite notamment plusieurs milliers de clichés.

Née le 12 mai 1984, la future directrice a un bagage académique étoffé. Elle est titulaire d'une licence d'histoire de l'art et de droit, et de deux masters en droit des affaires et en droit du marché de l'art obtenus à Paris et Lyon.

Elle suit actuellement l'EMBA-Global Asia, une formation en management et business en cours d'emploi qu'elle terminera en 2016. "Cela me permettra d'avoir un réseau mondial dont le musée bénéficiera. Par mon expérience professionnelle d'organisation d'expositions itinérantes, j'ai déjà tissé des liens avec de nombreux collectionneurs et directeurs d'institutions dans le monde", a-t-elle précisé.

Expositions internationales

Depuis 2010, Tatanya Franck a réalisé plusieurs commissariats d'expositions internationales, dont l'exposition "Picasso à l'oeuvre dans l'objectif de David Douglas Duncan". Elle est aussi trésorière du Conseil d'administration de la fondation Cartier-Bresson.

La jeune femme a séduit par sa force de conviction, son enthousiasme et sa maturité malgré son jeune âge, a expliqué Brigitte Waridel, cheffe du Service vaudois des affaires culturelles.

29 dossiers recalés

Le recrutement s'est opéré en deux étapes. La mise au concours a débouché sur l'examen de 29 dossiers, mais aucun n'a véritablement convaincu. Dans un deuxième temps, le jury a procédé par voie d'appel et a retenu la candidature de la Genevoise.

Tatyana Franck a développé une "vision stratégique claire" pour l'avenir du musée, indique le canton. Elle compte - explique-t-elle - "s'inscrire dans l'héritage des trois grands directeurs", qui l'ont précédée, Charles-Henri Favrod, William Ewing et Sam Stourdzé.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes