AI: pas de droit à des prestations complémentaires illimitées

Les personnes handicapées ne peuvent pas faire valoir un droit fondamental à des prestations complémentaires illimitées pour les soins et la prise en charge à domicile. Selon le Tribunal fédéral, c'est à juste titre que le canton de Schwyz a fixé une limite à 90'000 francs par an.Le cas concerne un résidant invalide du canton de Schwyz. Il touche une rente AI (assurance invalidité) ainsi qu'une rente pour impotent et vit en communauté avec ses parents. Pour les coûts de sa prise en charge et des soins à domicile, il bénéficie en outre de prestations complémentaires. /SERVICE


Actualisé le