Accord italo-suisse sur les biens culturels "très positif"

Alain Berset a saisi l'occasion de l'ouverture de la Biennale d'architecture de Venise pour faire connaissance avec ses nouveaux homologues autrichien et italien. Avec ce dernier, le ministre de la culture a tiré un bilan "très positif pour les deux pays" de l'accord italo-suisse sur l'importation et le retour de biens culturels.

Depuis 2008, cet accord permet notamment à la Suisse de financer de nombreux projets, a souligné le Département fédéral de l'intérieur (DFI) dans un communiqué. Alain Berset a aussi évoqué avec Dario Franceschini, ministre italien des biens et activités culturelles et du tourisme en fonction depuis quatre mois, la prochaine exposition universelle Milano 2015.

La Suisse aura un pavillon dans le cadre de cette manifestation de six mois axée sur le thème "Alimentation et énergie". Les quatre cantons de l'Espace San Gottardo, (TI, UR, GR et le Valais) y disposeront d'une vitrine, une opération à 8,2 millions de francs.

Référendum au Tessin

Petit tremblement de terre mardi dernier toutefois: à cause d'un référendum de la Lega, le Tessin, pourtant le plus proche voisin de Milan, pourrait se retirer. Pas question pour le parti tessinois de faire cadeau de l'argent des contribuables à l'Italie en faillite.

Les citoyens devront voter sur un crédit de 3,5 millions. Ceci met dans l'embarras les autorités, qui ne peuvent pas attendre le scrutin prévu en septembre pour organiser la participation à l'expo universelle.

"Cela serait incroyable" que le Tessin, concerné au premier chef, refuse de participer à l'exposition à Milan, a déclaré Alain Berset, interrogé à ce propos à l'émission "Forum" de la RTS.

Le ministre a souligné la nécessité d'utiliser tous les atouts de la Suisse. "Les architectes sont de très bons ambassadeurs pour notre pays", a-t-il dit à la RTS. Et le Fribourgeois d'affirmer que la culture est un pont qui permet d'entretenir de bonnes relations entre voisins.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes