Accord sur l'arsenal chimique: "une avancée importante" pour Paris

Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius a salué samedi "une avancée importante" après l'annonce à Genève d'un accord americano-russe sur l'élimination des armes chimiques syriennes. La France tiendra néanmoins compte "du rapport des inspecteurs de l'ONU publié lundi sur le massacre de Damas pour arrêter sa position", a-t-il ajouté.

Selon le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, le rapport des experts sur l'attaque du 21 août qui a fait des centaines de morts, "va conclure de manière accablante" à l'utilisation d'armes chimiques en Syrie.

En revanche, les inspecteurs n'ont pas pour mandat de déterminer qui est responsable de cette attaque, imputée par les Occidentaux au régime de Damas.

M. Fabius et ses homologues américain John Kerry et britannique William Hague doivent se réunir lundi à Paris pour discuter du contenu de l'accord américano-russe, ainsi que des conditions d'approbation et de mise en oeuvre, a ajouté le ministre des Affaires étrangères.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes