Affiches contre les MST placardées - Les opposants montent au front

Depuis lundi, les affiches de la nouvelle campagne de prévention contre le sida sont placardées dans toute la Suisse. Cinq couples appellent à une sexualité axée sur le plaisir et la responsabilité. Mais des jeunes et leurs parents, choqués par ces photos, exigent leur retrait.

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) avait lancé la campagne en mai, en invitant des couples à participer à un "casting". Quelque 300 personnes ont postulé et cinq couples, entre 20 et 52 ans, ont été choisis, a indiqué l'office. Ils ont posé dans une situation explicite devant l'objectif de la photographe Diana Scheunemann.

La campagne, intitulée "LOVE LIFE - ne regrette rien", vise à promouvoir la sécurité en propageant un mode de vie axé sur le plaisir et la responsabilité. Elle avait déjà suscité des critiques au moment de son lancement: des commentaires en ligne parlaient de pornographie, ce qu'avait alors réfuté l'OFSP.

Des jeunes se mobilisent

Un groupe de 35 enfants et adolescents ainsi que leurs parents se sont maintenant mobilisés contre ces affiches. Selon les indications de la fondation Futur CH, ce groupe tente de stopper immédiatement la diffusion par l'OFSP de ces affiches "hautement sexualisées".

Elles violent massivement des intérêts dignes de protection des enfants et des jeunes, argumente la fondation qui, selon son site Internet, s'engage "en faveur de valeurs porteuses d’avenir et d’une revalorisation de la famille". Si nécessaire, le groupe se dit prêt à dénoncer l'OFSP devant le Tribunal administratif fédéral.

Situations voluptueuses

Dans sa prise de position contre ces accusations, l'OFSP estime que les affiches montrent des personnes dans des situations voluptueuses mais sans avoir un effet pornographique ou choquant. "Si des enfants veulent savoir sur quoi porte cette campagne et qu'ils posent des questions, c'est une bonne opportunité pour les personnes en charge de leur éducation de leur donner des réponses adaptées à leur âge".

Le but de la campagne est d'informer la population en Suisse sur la protection contre le sida et d'autres maladies sexuellement transmissibles (MST). Les enfants et les jeunes en font aussi partie, fait valoir l'office fédéral.

Première campagne participative

C'est la première fois que l'OFSP a lancé une campagne participative: sur le site Internet, près de 100'000 personnes ont répondu "oui" au manifeste LOVE LIFE. Le film "LOVE LIFE - ne regrette rien" a été visionné plus d'un demi-million de fois et plusieurs milliers d'anneaux roses LOVE LIFE, symboles d'une sexualité responsable, ont été commandés, note l'OFSP.

www.lovelife.ch

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes