Alain Berset n'ira pas à Sotchi

Le conseiller fédéral Alain Berset ne se rendra pas aux Jeux paralympiques de Sotchi, en Russie, pour des "raisons d'agenda", a annoncé jeudi à l'ats sa porte-parole Nicole Lamon. La Suisse sera représentée par Nicolas Bideau, directeur de Présence Suisse.

"Alain Berset regrette de ne pouvoir soutenir les huit athlètes suisses sur place", a ajouté Mme Lamon. Il était initialement prévu que le conseiller fédéral se rende à Sotchi, afin d'y suivre la cérémonie d'ouverture vendredi et les épreuves de samedi.

D'autres pays ont livré des justifications moins "diplomatiques": l'Allemagne n'enverra aucun représentant du gouvernement en signe de protestation contre la situation en Ukraine et l'attitude de la Russie. "Un signal politique clair à la Russie", comme l'a indiqué jeudi sur la chaîne ZDF la responsable des questions relatives aux personnes handicapées, Verena Bentele.

Le premier ministre britannique David Cameron s'était pour sa part fendu il y a quatre jours d'un tweet: "au vu des graves événements en Ukraine, William Hague (ministre des affaires étrangères) et moi-même estimons que ce serait une erreur d'envoyer un ministre britannique aux Jeux paralympiques de Sotchi." Les Etats-Unis ont également renoncé à envoyer un représentant au bord de la Mer noire.

"Décision juste"

Dans la "Maison suisse", on se réjouit malgré l'annulation du conseiller fédéral Alain Berset. "Nous regrettons qu'il ne puisse venir à Sotchi, mais nous nous réjouissons tout de même des Jeux", a indiqué Christof Baer, chef de mission.

"C'est une décision importante et juste", a réagi jeudi la conseillère nationale Jacqueline Fehr (PS/ZH). Elle avait invité mercredi son collègue de parti à ne pas honorer le "personnage Poutine" de sa présence. "Il aurait été bien que les conseillers fédéraux Ueli Maurer et Didier Burkhalter ne s'y rendent pas non plus", a-t-elle ajouté.

Ueli Maurer a brièvement rencontré Vladimir Poutine à Sotchi lors des Jeux olympiques dans la "Maison suisse". Le président de la Confédération Didier Burkhalter a lui rencontré le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov. Les deux rencontres ont eu lieu avant le déclenchement de la crise en Crimée.

Les Jeux paralympiques débutent vendredi.

/ATS


Actualisé le