Allocations pour perte de gain: l'armée devra montrer patte blanche

L'armée devra montrer patte blanche pour éviter de nouveaux abus en matière d'allocations pour perte de gain (APG). Le Conseil fédéral a décidé vendredi de serrer la vis. L'affaire a déjà coûté quatre millions de francs au DDPS et le départ d'un collaborateur.La Centrale de compensation de Genève a levé le lièvre en décembre 2010 lors de contrôles: l'administration militaire a fait preuve de trop de largesse en autorisant des services militaires volontaires. Quand l'armée se présente lors de grands rendez-vous publics, ce sont en effet souvent ses membres qui montent le coin bistrot ou qui gardent la ménagerie. Les personnes engagées sont alors indemnisées via les APG. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes