Altercation: Mark Muller soutenu par l'assemblée du PLR

Le conseiller d'Etat genevois Mark Muller a été entendu jeudi pendant un peu plus de deux heures par la police. Il a contesté avoir proféré des menaces de mort à l'encontre du barman du Moulin à Danses (MàD). Il a de nouveau reçu le soutien de son parti, le PLR.Le président du PLR Alain-Dominique Mauris a appelé jeudi soir tous les membres du parti à "tirer à la même corde". Mark Muller a fauté mais le PLR ne doit pas arrêter de faire de la politique, a-t-il souligné. Il a demandé à ses troupes d'attendre la décision de la justice. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes