Armes de service: encore quelque 10'000 dossiers en souffrance

L'armée reste sans nouvelles de quelque 10'000 anciens militaires censés rendre leur arme ou du moins leur livret de service. Après avoir sonné l'alerte en mars, le Département de la défense n'a pu compléter les données que de 17'000 hommes sur 27'000, a-t-il annoncé lundi.Les cantons vont voler au secours de l'armée pour rechercher les armes devant encore être retirées. Au moins 300 anciens militaires n'ont pas encore accompli leurs obligations de désarmement. Ils ont été annoncés aux autorités cantonales concernées. En principe, un délai de 60 jours est prévu pour le retrait des armes. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus