Asile: la société ORS doit s'expliquer sur de nouvelles critiques

L'Office fédéral des migrations (ODM) demande à la société ORS, responsable de l'encadrement de requérants d'asile, de s'expliquer sur des dysfonctionnements rapportés dans la presse par une ex-employée du centre d'hébergement temporaire de Tschorren (BE). L'entreprise rejette toutes les critiques.Le groupe zurichois ORS est en train d'examiner pour l'ODM les critiques concernant la gestion du centre de Tschorren, indique-t-il dans un communiqué diffusé dimanche après la publication d'un article de la "SonntagsZeitung". La société mandatée par l'ODM réfute toutes les critiques relayées dans l'hebdomadaire alémanique par une ancienne employée de ce centre fermé fin septembre. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes