Attention aux "remèdes" naturels pour soigner les coups de soleil

La canicule est souvent synonyme de coups de soleil. Mais les feuilles d'Aloé Vera, la pulpe de concombre, les rondelles de tomate et autres "remèdes" naturels en vogue sur Internet ne conviennent pas à toutes les situations et à toutes les peaux. L'information sur la Toile est souvent lacunaire.

Les produits à base de plantes comme les huiles essentielles sont particulièrement à la mode cette année sur les sites web et les forums de discussions. "Mais ils sont photosensibilisants", prévient ainsi le Dr Félix Gueissaz, dermatologue à Neuchâtel. Une fois enduite de ces substances, la peau voit sa sensibilité au soleil augmenter et la brûlure déjà présente ne peut alors que s'aggraver.

Certains sites mettent en garde les internautes, mais d'autres se contentent de qualifier ces produits de "remèdes" et d'évoquer leur efficacité contre les coups de soleil. Sans spécifier qu'il ne faut pas réexposer sa peau après utilisation. Des cas d'aggravations de brûlures ont été observés, selon Félix Gueissaz.

Sur d'autres portails, le jus de pommes de terre, la pulpe de concombre ou le yaourt nature sont rapidement présentés comme des produits permettant de "bien lutter contre les coups de soleil". Mais ces substances "n'ont bien sûr aucune vertu photoprotectrice", rappelle le dermatologue.

Problèmes d'allergies

Ni aucune vertu régénératrice d'ailleurs. "Le corps guérit tout seul des coups de soleil", ajoute Félix Gueissaz. "Tous les traitements proposés sur Internet et ailleurs, crème et lotion après-solaire inclues, ne servent qu'à soulager la douleur et apporter du confort."

Leur efficacité en ce sens n'est pas vraiment prouvée, mais "tout ce qui fait du bien peut être appliqué sur les brûlures et rien n'est faux, tant qu'on n'aggrave pas la situation", relève Félix Gueissaz. La méthode la plus simple pour apaiser les douleurs provoquées par un coup de soleil reste la compresse d'eau froide, fait-il remarquer.

Elle a en outre l'avantage d'éviter des problèmes d'allergies. Le risque existe, pour certaines personnes, d'enduire sans le savoir leur peau brûlée de substances auxquelles elles sont allergiques. Ce qui peut mener à des complications et augmenter l'inconfort dû au coup de soleil.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus