Aucun pays de l'UE ne compte autant de femmes actives que la Suisse

Aucun pays de l'Union européenne (UE) ne compte autant de femmes actives que la Suisse. Mais les Suissesses gagnent globalement moins que leurs voisines européennes, selon une étude comparative sur l'égalité entre femmes et hommes de l'Office fédéral de la statistique (OFS).

En Suisse, 73,6% des femmes en âge de travailler (15 à 64 ans), occupent un poste. Cette proportion atteint en moyenne 58,6% dans les 27 pays de l'UE - la Croatie n'ayant pas encore été prise en compte.

Concernant l'écart salarial entre hommes et femmes, la Suisse se situe en milieu de tableau. Les Suissesses gagnent 17,9% de moins que les hommes, tandis que l'écart est de 16,2% en moyenne dans l'UE. La plus grande différence de salaires a été relevée en Estonie (27,3%).

Cette statistique ne tient pas compte de l'âge et des heures de travail hebdomadaires. De précédentes études montraient un écart salarial plus bas en Suisse, atteignant 9% dans l'économie privée, avec de grandes variations selon les branches.

Parité dans le nord en politique

Avec 29% de femmes parmi ses députés fédéraux, la Suisse se situe à nouveau au-dessus de la moyenne européenne qui est de 26,4% concernant la représentation de femmes au sein des parlements. Elle fait cependant nettement moins bien que certains pays du nord de l'Europe qui avoisinent la parité, comme la Finlande (42,5%) ou encore la Suède (44,7%).

Et elle se trouve tout en bas du tableau concernant la part d'étudiantes dans le secteur tertiaire. La proportion s'élève à 49,2%, alors que la moyenne européenne est de 55,2%. Les femmes sont majoritaires dans les universités de tous les pays de l'UE, à l'exception de la Grèce et de Chypre.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus