Bâle: unanimité sur l'irresponsabilité du conducteur "fou"

Le schizophrène de 29 ans qui a tué une cycliste et blessé sept personnes lors d'une course folle au volant d'une voiture en mars 2012 à Bâle n'était pas responsable de ses actes. Devant le tribunal pénal de Bâle-Ville, l'accusation et la défense se sont exprimées mardi en ce sens. La Cour doit se prononcer jeudi.

Le prévenu doit être traité en milieu fermé dans une clinique psychiatrique, a réclamé le représentant du Ministère public dans son réquisitoire. Il se base sur l'expertise psychiatrique présentée au tribunal durant la matinée. Le forcené est accusé de meurtre, de tentatives de meurtres, de lésions corporelles simples et de vol.

L'avocat de l'accusé a suivi le même raisonnement que le procureur. Il a toutefois dénoncé des erreurs de procédure et mis en doute les crimes reprochés. Pour lui, le vol de voiture et l'homicide volontaire restent à prouver: pris de folie, son client n'a voulu que fuir par peur de se faire tuer.

Cinq ans au moins en milieu fermé

C'est sous l'influence de sa maladie psychique que le prévenu a commis ses actes meurtriers, a conclu l'experte-psychiatre. Il n'a pas voulu tuer des cyclistes de manière ciblée et a exprimé sa consternation face à ce qu'il a fait.

L'homme a avant tout été dominé par la peur et n'a donc pas pu guider ses pensées et son comportement selon des normes générales du droit, a soutenu la spécialiste. Il n'est donc pas responsable sur un plan pénal.

L'experte s'est prononcée pour un traitement stationnaire en milieu fermé durant cinq ans en raison du risque de récidive. Le cas de l'accusé devra alors être réévalué. En cas d'évolution positive, le patient pourrait être placé dans 10 ans dans un établissement à encadrement renforcé.

Voiture sur le trottoir

Le 13 mars 2012, l'homme s'est échappé du secteur fermé des Cliniques psychiatriques universitaires (UPK) de Bâle. Il y était traité pour une schizophrénie paranoïaque et des troubles de la personnalité.

L'homme a forcé le conducteur d'une voiture arrêtée dans une colonne à sortir de son véhicule. Il s'est alors enfui avec le véhicule à vive allure en direction du centre-ville.

Sur son chemin, le prévenu a heurté huit personnes. Conduisant sur le trottoir ou les voies du tram, il a happé mortellement une cycliste de 46 ans. Sept autres personnes ont été blessées.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus